La terre des morts, un coup de coeur total !

Auteur : Jean-Christophe Grangé

Date de parution : 02/05/2018)

 

Genre : Thrillers

Nombre de page : 660

la terre des morts

Résumé :

Quand le commandant Corso est chargé d’enquêter sur une série de meurtres de strip-teaseuses, il pense avoir affaire à une traque criminelle classique.
Il a tort : c’est d’un duel qu’il s’agit. Un combat à mort avec son principal suspect, Philippe Sobieski, peintre, débauché, assassin.
Mais ce duel est bien plus encore : une plongée dans les méandres du porno, du bondage et de la perversité sous toutes ses formes. Un vertige noir dans lequel Corso se perdra lui-même, apprenant à ses dépens qu’un assassin peut en cacher un autre, et que la réalité d’un flic peut totalement basculer, surtout quand il s’agit de la jouissance par le Mal.

Mon avis : 

Wow. On part sur un réel coup de cœur. Sans phrase d’accroche, sans intro rien. Juste, un coup de cœur. 

C’est mon deuxième Grangé, le premier étant Les rivières pourpres que j’avais déjà beaucoup aimé ! Là c’est dingue ! Mon dieu c’est si prenant et si bien écrit ! 

 

Stéphane Corso, personnage principal du thriller, est assez particulier mais pas moins attachant. Le flic oscille entre perfection au 36 et corruption avec un joint d’herbe avec ses témoins. Vie amoureuse proche du néant, sa raison de vivre reste son fils, Thadée. Bien que personnage secondaire qui n’a pas de rôle dans le récit, on apprend à la connaitre via le regard de son père, prêt à chambouler toute la vie professionnelle pour lui. 

Il se retrouve plongé dans une enquête mêlant rituel mortuaire, monde SM et monde de l’art. Alors que son enquête piétine royalement, il suit son instinct à de nombreuses reprises afin d’avancer. Toujours à la limite de la légalité, Corso enquêtera jusqu’en Espagne ou en Angleterre. C’est un flic menée par son instinct, qui a une bonne connaissance du terrain et même s’il a tendance à mettre les éléments scientifiques au second plan, tout est très cohérent. L’auteur a travaillé tous les aspects de l’enquête et il n’utilise pas la carte de l’instinct du flic pour se sortir de certaines situations. 

 

Grangé nous offre des plot twist absolument incroyable ! Oui oui, j’ai bien dit DES plots twist ! Sachez que jusqu’à la toute dernière page, vous allez être étonné, et pas qu’un peu ! On a vraiment l’impression de vivre les revirements de situation en même temps que Corso et son équipe, qu’il laisse parfois un peu trop de côté, la jouant perso et prenant des risques inutiles. C’est son personnage et il a l’attitude qui va avec. 

Le lecteur apprend à connaître l’équipe de Corso au fil des pages, ni trop, ni trop peu, je trouve que Grangé a trouvé le juste milieu et ne noue noie pas sous les informations. 

L’enquête est originale, pleine de rebondissement comme je vous ai dit, l’écriture est fluide et vraiment facile à lire. Malgré les 600 pages de ce format poche, il n’y a pas de temps mort, tous les éléments sont réunis pour que cela soit vraiment dynamique et loin d’être ennuyeux. 

 

Je vous recommande vraiment cet auteur et je peux me prononcer sur Les rivières pourpres ainsi que La terre des morts, n’ayant pas encore lu les autres. J’ai vraiment hâte de le découvrir plus amplement parce que j’aime beaucoup son style et ses idées ! 

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
Paiement sécurisé
Commandez en toute sécurité
Livraison rapide

Expédition & Livraison rapide

Service client
À vos côtés 7j / 7 !
Satisfait ou remboursé
14 jours pour changer d'avis

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,